«Osez les supports» Saison 2

Pour les professeurs et élèves en formation,

Les années impaires, l’IFYM organise un week-end de formation et de partage à votre intention. En 2021, le rendez-vous de janvier a été reporté pour raisons sanitaires, nous nous retrouverons les 5 et 6 juin 2021 au Val de l’Hort, près d’Anduze (30), autour de Cathy Boyer qui, pour la deuxième fois, nous invitera à «Osez les supports ».

Une belle occasion pour expérimenter dans notre pratique l’usage des briques, sangles, couvertures etc., autant de supports proposés par le yoga Iyengar. Ces supports peuvent nous aider à vivre aussi bien les postures debout et assises, les flexions avant ou arrière, les torsions et les postures inversées.

Vous pourrez alors repartir avec des expériences concrètes pour aider vos élèves, à vivre l’essence des postures, au-delà de la forme.

Plaquette de présentation et bulletin d’inscription, sont à votre disposition via ce lien.

Pour des informations complémentaires, me contacter à cette adresse

Ne tardez-pas, le nombre de places est limité !

À tout bientôt, dans le plaisir du partage.

Marie-Christine Calais, organisatrice du stage, pour le CA de l’IFYMéditerranée

Les Automnales de l’IFYM

17-18 octobre 2020 au mas de l’Euzière

L’IFYM a donné rendez-vous à ses adhérents les 17 et 18 octobre 2020 dans le magnifique cadre cévenol du mas de l’Euzière pour son traditionnel week-end des « Automnales ». L’automne était bien là avec sa généreuse palette de couleurs rehaussées par un soleil radieux.
Malgré la situation sanitaire, le stage a pu avoir lieu. Vous étiez nombreux à venir participer sans crainte…et nous avons essayé d’être sans reproches.

« Le cœur de notre être » avec Bruce Harris

Pour cette rencontre nous avons invité Bruce Harris qui nous a proposé une introduction à la non-méditation et au rituel épuré de la voie directe du dzogchen. Bruce a développé les trois impératifs de cet enseignement :

  • Voir directement le cœur de notre être
  • Laisser cette « vision » du cœur nous inspirer durant cette rencontre
  • La laisser s’incarner dans l’ici et le maintenant de nos vies

« Dans la voie du zen comme dans celle de la tradition dzogchen dont je m’inspire, ce qui est important c’est la découverte du cœur, le cœur de notre être, traduit par ce mot : mandala. Le mandala c’est la communauté d’être. Nous formons le mandala d’être car nous partageons la même existence. Le cœur de chaque être est notre cœur commun. Ce mandala peut être étendu jusqu’à inclure tous les êtres vivants sur cette terre et au-delà.
Le propre du cœur – et je ne parle pas nécessairement du cœur physique ou le chakra du cœur – je parle du cœur de notre être, le lieu le plus intime qui est en même temps l’existence toute entière, sans frontière : votre cœur, notre cœur est lui-même sans limite. Le sens de l’éveil dans le zen ou dans la tradition dzogchen c’est d’explorer, de découvrir et de s’identifier avec l’espace immense du cœur qui inclut l’univers. A la différence de certaines autres voies, le zen et le dzogchen tels que je les connais voient clairement l’impossibilité d’accéder au cœur par un chemin avec  un but à atteindre. A l’inverse, la voie du zen nous propose la détente, le lâcher prise de toute tentative de saisir le cœur car il est parfaitement insaisissable et inatteignable par aucune voie, pratique, méthode ou technique. Le cœur est inaliénable : c’est ce que nous sommes fondamentalement et qui constitue notre expérience première, primordiale la plus intime. » Bruce Harris

Le compte rendu détaillé de cette belle rencontre sera diffusé dans le prochain numéro de Regard au printemps.

Najia Begny

Un Bel Été

C’est l’été, les cours de l’année, une année pas comme les autres, sont terminés ou en instance de l’être : stages et manifestations annulés, rendez-vous de groupes interrompus, séances données ou reçues en visioconférence, pratique en solitaire. Pratique salutaire.
Ce moment si particulier, grave et profond ne nous a t’il pas permis, en relation forte avec un environnement chamboulé, de voyager vers ce que nous sommes vraiment, au cœur de notre « humanité partagée » ?

Les membres du CA de l’IFYM réunis en juin pour tirer le bilan et préparer la rentrée, ont l’espoir que l’année prochaine, le virus se montrera timide et hésitera à frapper trop fort !

Alors, retrouvons nous les 17 et 18 octobre 2020 au centre de l’Euzière lors des Automnales. 
Bruce Harris, maître zen, artiste peintre et graveur sur bois, sera notre invité ; il nous invitera à voir en nous « Le cœur de notre être » à travers la méditation et le rituel du Dzochen.
Son enseignement, poétique et profond, fait écho à ce que nous vivons dans la pratique du yoga, et interroge profondément le sens de notre vie.

Informations et bulletin d’inscription sont sur le flyer V1 pour les adhérents IFYM et V2 pour les autres. Automnales IFYM2020 V1   Automnales IFYM2020 V2
Priorité est donnée aux adhérents 2020/2021.

Dans l’espoir de vivre avec vous une belle rencontre cet automne, nous vous souhaitons un bel été.
Prenez soin de vous
Colette Hersnack, présidente IFYM, au nom du CA